ActualitésAgenda
X

Actualités

Le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS 74) organise un Forum Service Civique à la Maison...

Le Programme Alice - Becoming Léman Houses est un projet d'architectures éphémères développé à Evian...

La CCPEVA (Communauté de Commune Pays d'Evian Vallée d'Abondance) a installé un conteneur spécial ca...

La Ville poursuit le remplacement ou la création de toilettes publiques : • Parc Dollfus : sanita...

Le CCAS va mettre en place des permanences d'écrivain public dès le 20 mars 2019. Ces permanences au...
C.C.A.S., centre communal d’action sociale

Agenda

Buvette Cachat

Buvette Cachat

En savoir +
Festiléman
Bien-être
Bien-être
En savoir +
Culture & Patrimoine
Culture & Patrimoine
En savoir +
Qualité de vie
Qualité de vie
En savoir +
Ville Jardin
Ville Jardin
En savoir +
Palais Lumière
Palais Lumière
En savoir +
Médiathèque
Médiathèque
En savoir +
Maison Gribaldi
Maison Gribaldi
En savoir +
Centre Ville - Rue Nationale
Centre Ville - Rue Nationale
En savoir +
Ville-Evian
Ville-Evian
En savoir +
Buvette Cachat
Buvette Cachat
En savoir +
Art de vivre
Accueil / Cadre de vie/Parcs et jardins/Evian, ville jardin/Le jardin de Benicasim / minigolf

Le jardin de Benicasim / minigolf

Le jardin de Benicasim (ville jumelée espagnole) abrite le mini-golf. Ce dernier figure au rang des attractions touristiques depuis 1996. Il couvre un espace de 400 m² inséré dans un cadre paysager. Sa réalisation a été confiée à Serge Masseda, architecte paysagiste de Lunel qui l’a conçu à la fois comme un espace de jeux et un jardin ouvert aux promeneurs.

Depuis 2009, aucun produit phytosanitaire n’a été employé sur ce jardin. On trouve dans les gazons des vignes cultivées sur des crosses de châtaignier, technique ancienne utilisée dans la région. On parle souvent de lutte biologique en résumant le principe au seul apport de larves de coccinelle dans un jardin. Ici, le choix s’est porté sur une autre forme de lutte assistée : la création d’écosystèmes suffisamment accueillants pour que syrphes et guêpes solitaires y élisent domicile et consomment les prédateurs.

Par ailleurs, le potager planté en 2010 fait la joie des promeneurs qui peuvent toucher et observer l’évolution des légumes en pleine ville !