Plan de mobilité : les aménagements se poursuivent

Début avril, dès la fin du dispositif de viabilité hivernale, les services techniques vont mettre en œuvre progressivement la suite des aménagements prévus dans le cadre du plan de mobilité. Initialement prévus début novembre, ceux-ci ont dû être reportés à cause des mauvaises conditions météo.

Ces aménagements visent à rééquilibrer l’usage de l’espace public pour la sécurité des piétons et des cyclistes là où la priorité a été donnée historiquement à l’automobile. Le premier a consisté à mettre en place début novembre et à titre expérimental une « rue école » avenue des sources au niveau de l’école maternelle. Cette portion de rue est dorénavant fermée à la circulation automobile en période scolaire, aux heures d’entrée et de sortie des élèves. La décision prise en concertation avec l’école a été bien accueillie par les parents. La circulation automobile a également été inversée début novembre rue Commandant-Madelaine.

La suite des aménagements va concerner trois autres secteurs.

A partir du mardi 2 avril, si les conditions météo permettent de réaliser les marquages au sol, la circulation automobile sera inversée rue Alfred-André dans le sens descendant. Ce changement aura lieu à titre expérimental et pérennisé s’il s’avère concluant.

De même, à partir du lundi 8 avril, selon les conditions météo, et à titre expérimental, la place de la Libération va faire l’objet d’un complet réaménagement, avec le maintien d’une unique voie de circulation avenue Jean-Léger dans le sens ouest-est. De nouvelles zones de déambulation piétonne et de nouveaux stationnements pour les vélos seront créés. L’aménagement débutera par le marquage au sol, puis la pose de mobiliers successivement côté commerces, côté sud, avenue d’Abondance. A terme l’aménagement sera pérennisé par des zones végétalisés.

Enfin, également à partir du lundi 8 avril, selon les conditions météo, et à titre expérimental, une dernière modification importante affectera la circulation de l’avenue de Fléry.

En aval, le carrefour entre l’avenue de Fléry, chemin des Roses et chemin de la Guinguette, sous le pont SNCF, sera totalement interdit à la circulation automobile pour être réservé aux piétons et cyclistes suite aux conflits d’usages constatés et partagés lors des réunions de travail sur le plan de mobilité. La sortie des riverains sera uniquement possible via l’avenue des Mémises ou le boulevard du Royal. La sortie du chemin des Roses sera uniquement possible via le chemin des Roses vers l’avenue de Larringes.

En amont, l’avenue de Fléry sera mise en sens unique dans le sens montant sur les 30 derniers mètres rejoignant le boulevard du Royal.

Tous ces changements visent à encourager et sécuriser la marche ou le vélo. « L’idée est de dévier le flux descendant sur les voiries appropriées de catégorie 1 » précise Jean-Pierre Amadio, adjoint au cadre de vie et à la mobilité.

Dans la même thématique

  • Travaux

    Réaménagement de la route de la Corniche

    La Ville d’Evian, en collaboration avec le Département s’apprête à aménager la RD21, route de la Corniche, qui fait figure à ce jour, de véritable porte d’entrée des Hauts d’Evian.  Dans ses grandes lignes, le programme comprend la sécurisation des mobilités douces, piétonnes et cyclables, la gestion de la collecte des déchets, les réseaux de transports urbains et interurbains, l’organisation et « l’apaisement » des circulations automobiles avec la réalisation d’un carrefour giratoire avec la route Saint-Thomas et en finalité, la résidentialisation de l’entrée de ville avec l’abaissement à 50 km/h de ce tronçon. Le chantier se déroule...

    1 minute

  • Actualité

    Listes électorales

    Les prochaines élections européennes se feront en un seul tour le dimanche 9 juin 2024.Vous devez être inscrit sur les listes électorales avant le 3 mai 2024 pour pouvoir voter aux prochaines élections. Vérifier sa situation ou s’inscrire

    1 minute

  • Actualité

    Chantier jeunes

    La Ville propose à nouveau aux jeunes Evianais, âgé(e)s de 16 à 17 ans de participer cet été à deux nouveaux « chantiers jeunes » du 8 au 12 juillet ou bien du 15 au 19 juillet. Ce dispositif vise à leur permettre d’acquérir une première expérience professionnelle en réalisant une mission d’intérêt général, tout en gagnant un peu d’argent. Le projet est conduit par le service jeunesse, en étroite relation avec les élus, le service des ressources humaines, ainsi que le service cadre de vie et les services techniques chargés d’encadrer les vacataires.  Le terme chantier désigne...

    1 minute