X
Patrimoine Eglise
Rue de l'Eglise
La Place du marché
Château des Comtes et Ducs de Savoie
Le funiculaire
Hôtel Splendide
La source Cachat
La buvette Cachat
Ancien Hospice-Hôpital
La Maison Gribaldi
Le château de Fonbonne
La barque « La Savoie »
Le Palais Lumière
La « Villa Lumière »
Le Théâtre
Le Casino
Buvette Novarina-Prouvé
Hôtel du Parc
Monument aux rapatriés et Octroi
Gare et verrière
Parc et villa Dollfus
La villa « La Sapinière »
Le Jardin votif Anna-de-Noailles
Hôtel Royal
La Grange au Lac

Gare et verrière

L’ouverture de la gare des chemins de fer Paris-Lyon-Méditerranée, en juin 1882, a été déterminante pour l’avenir de la station. Evian est désormais reliée aux grandes lignes françaises par Annemasse et Thonon. La fréquentation touristique connaît une hausse spectaculaire, passant de 3 700 visiteurs en 1879 à 6 000 en 1883. Le prolongement de la voie ferrée à l’est (ligne dite « du Tonkin ») permet quatre ans plus tard le raccordement au réseau helvétique. A l’intérieur de la gare, une imposante verrière sur architecture métallique, probablement installée en 1908, surplombe les quais et les voies. Elle a bénéficié d’une complète rénovation en 2010 dans le cadre de la préservation du patrimoine régional remarquable.